estimation en Guadeloupe

Estimation : la taille du logement ne fait pas tout !

Parmi les critères d’estimation utilisés par les professionnels, l’emplacement est le plus important : il détermine en partie le prix du m2 en Guadeloupe. Mais pour réaliser une estimation de qualité, il faut également s’intéresser à la taille du logement, c’est-à-dire à sa surface habitable. Comment considérer cette donnée essentielle pour votre estimation en Guadeloupe ? Dans cet article, découvrez tout ce que vous devez savoir sur le critère de la taille du logement.

La taille du logement, un critère d’estimation essentiel

La surface d’un logement est une donnée indispensable pour faire une estimation en Guadeloupe. Cela dit, la taille n’est pas le seul critère à prendre en compte. Bien entendu, il y aura une différence de valeur entre un T2 de 60 m2 et une villa de 150 m2.

Bien souvent, les propriétaires font l’erreur d’estimer la valeur de leur logement en multipliant la valeur du prix du m2 à la surface habitable. Or ce calcul est totalement faux.

Le prix du m2 en Guadeloupe dépend de l’emplacement du logement. Il est donc tout à fait normal de penser qu’il faut multiplier cette valeur au nombre de mètres carré du bien. Mais il faut garder en tête que le prix du mètre carré n’est pas une valeur absolue. D’autres critères entrent en jeu.

Le prix du m2 en Guadeloupe : une donnée à utiliser avec précaution

Le prix du m2 en Guadeloupe sert de valeur de référence lors d’une estimation. Mais c’est aussi une donnée à utiliser avec des pincettes. Multiplier cette valeur par la surface du logement signifie que chaque mètre carré a la même valeur. Or, cette affirmation est fausse pour les raisons suivantes :

  • La valeur du mètre carré n’augmente pas proportionnellement à la surface. Plus un logement est petit, plus le prix du mètre carré est élevé.
  • Les mètres carré n’ont pas tous la même valeur. Plus la surface d’un logement et grande, plus la variation du prix au mètre carré est faible : entre un logement de 150 m2 et un autre de 180 m2, la variation de prix ne sera pas flagrante.
  • L’emplacement reste le premier critère. Pour réaliser son estimation en Guadeloupe, votre agent immobilier s’intéresse davantage à l’emplacement qu’à la taille du logement. Pour deux logements de même surface, la valeur peut considérablement varier selon leur emplacement (quartier, rue, ou étage pour un appartement).
  • Les particularités du logement sont déterminantes. Même si la surface du logement compte, d’autres critères comme la qualité des prestations, les critères subjectifs ou la qualité de la construction sont à prendre en compte pour estimer la valeur d’un bien.

estimation en Guadeloupe

La taille du logement : un triple critère dans le cadre d’une estimation en Guadeloupe

La taille d’un logement est un critère que l’on peut diviser en trois : la surface habitable, le nombre de pièces et leur agencement.

Le nombre de pièces : deux logements de même surface peuvent avoir un écart de valeur important en fonction du nombre de pièces comptabilisées. Une maison de 90 m2 avec trois chambres aura plus de valeur aux yeux des acquéreurs que si elle n’en compte qu’une ou deux pour une surface identique. En réalité, la valeur dépend aussi des attentes de votre acquéreur potentiel.

L’agencement : la disposition des pièces d’un logement influe sur sa valeur. Un logement qui bénéficie d’une belle surface mais très mal agencée peut perdre de la valeur. Parmi les mauvais agencements, on peut trouver une distribution des pièces peu pratique comme des pièces en enfilade, des pièces mansardées, de la perte d’espace avec des grands couloirs, etc. Un logement où chaque mètre carré est optimisé est en revanche un vrai point fort pour la vente.

La taille du logement n’est donc pas un critère suffisant pour estimer la valeur d’un bien et susciter l’intérêt des acquéreurs. Pour connaître avec précision la valeur de votre logement, la meilleure des solutions reste l’intervention d’un professionnel. Son expertise vous sera d’une grande aide pour fixer le bon prix de vente.

Avatar

Native de MARIE-GALANTE, la plus belle dépendance de la GUADELOUPE, jumelée à Belle-île-en- Mer, j’ai grandi dans la région de la Grande Galette. Depuis 1993, je sillonne les routes de la Guadeloupe pour offrir mes services dans le domaine de l’investissement locatif. J’ai intégré le Réseau de Mandataires CLASSIMMOS en 2013. Ma connaissance du terrain permet d’apporter des réponses concrètes aux besoins des vendeurs et aux attentes des acquéreurs.
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.