Estimation immobilière : la première évaluation est souvent la bonne !

Il n’est jamais facile de fixer le bon prix de vente. Il est logique (et presque inévitable) qu’un propriétaire surévalue le logement dans lequel il a vécu des années, sans tenir compte des prix du marché. C’est pourquoi la phase d’estimation est cruciale dans le cadre d’une vente immobilière : car évaluer un bien immobilier en Guadeloupe permet de s’éloigner de cette subjectivité et de déterminer le prix juste. A ce titre, il est important de garder à l’esprit que la première évaluation est cruciale, car elle reste en tête. Voici pourquoi.

Evaluer un bien immobilier en Guadeloupe : une étape décisive pour la vente

Avant de mettre votre logement sur le marché, il faut commencer par fixer son prix de vente. Vous pouvez le faire en vous appuyant sur les résultats de l’estimation ou de l’expertise que vous avez confiée à un professionnel quel qu’il soit.

Si votre prix de vente correspond aux attentes des acheteurs, vous pourrez trouver un acquéreur rapidement. Mais si vous êtes trop au-dessus des prix du marché, vous risquez de faire traîner votre transaction… Et de finir par y perdre gros. D’où l’importance d’évaluer un bien immobilier en Guadeloupe correctement.

La première évaluation du bien est décisive

Faire estimer un bien immobilier, c’est une chose. Mais veiller à ce que cette estimation soit qualitative, c’en est une autre. Et c’est d’autant plus important qu’en matière d’évaluation, le premier résultat obtenu est souvent décisif dans l’esprit des vendeurs.

Imaginons, par exemple, que vous demandiez à deux amis d’estimer le prix de votre voiture. Le premier estime à l’aveuglette et vous annonce qu’elle doit valoir 6 000 euros. Le second, garagiste et connaisseur du marché automobile, vous dit ensuite qu’elle vaut 5 000 euros. Même si la logique serait de faire confiance au garagiste, vous aurez tendance à écouter le premier avis… D’autant plus que le prix annoncé est plus intéressant !

C’est la même chose quand vous faites évaluer un bien immobilier en Guadeloupe, surtout si la première estimation est plus élevée que les suivantes. Il est difficile de s’enlever de la tête une idée qui s’y est bien fixée. Mettons que vous procédiez vous-même à l’estimation de votre maison : vous obtenez un prix X, mais vous ne parvenez pas à trouver un acquéreur. Vous faites ensuite appel à un agent immobilier qui vous annonce que votre prix est trop élevé, et qu’en fonction de son estimation, vous devriez baisser ce prix de 10 %. Vous aurez certainement du mal à appliquer cette recommandation ! Alors que si vous étiez passé d’emblée par le professionnel, la question de baisser un prix déjà fixé ne se serait pas posée…

Quelles sont les conséquences d’une mauvaise estimation initiale ?

Lorsque vous faites évaluer un bien immobilier en Guadeloupe, le résultat de la première estimation se fixe directement dans votre esprit. Particulièrement si ce prix est plus élevé que ceux du marché. Pourtant, lorsqu’on se réfère à tous les biens immobiliers qui ont des difficultés à trouver un acheteur, on s’aperçoit, dans la plupart des cas, que la cause n’est autre que le prix. Le plus souvent, parce que le propriétaire a effectué lui-même son estimation…

Il s’agit de bien évaluer un bien immobilier en Guadeloupe, car le risque est double :

  • Un bien trop cher ne se vend pas. La transaction peut durer des années. Si vous êtes pressé, ce délai peut être catastrophique.
  • À un moment donné, vous serez obligé de baisser le prix de vente. Cette baisse peut être raisonnable dans les premiers mois. Mais un bien présent sur le marché depuis trop longtemps suscite la méfiance des acheteurs potentiels. Et dans l’intervalle, les prix peuvent avoir reculé. Vous devrez donc fixer un nouveau prix pour réussir à vendre, possiblement plus bas que la valeur originelle du bien.

Evaluer un bien immobilier en Guadeloupe au plus juste et tout de suite est donc crucial. Il est préférable de confier cette tâche à quelqu’un qui s’y connaît. Vous avez tout à gagner et rien à perdre, car le premier prix fixé par un professionnel est en général le bon !

Avatar

Native de MARIE-GALANTE, la plus belle dépendance de la GUADELOUPE, jumelée à Belle-île-en- Mer, j’ai grandi dans la région de la Grande Galette. Depuis 1993, je sillonne les routes de la Guadeloupe pour offrir mes services dans le domaine de l’investissement locatif. J’ai intégré le Réseau de Mandataires CLASSIMMOS en 2013. Ma connaissance du terrain permet d’apporter des réponses concrètes aux besoins des vendeurs et aux attentes des acquéreurs.
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.