valeur bien immobilier en Guadeloupe

Comment négocier efficacement votre prix de vente ?

Si vous avez lu attentivement notre article sur le déroulement d’une vente immobilière, vous savez que la négociation est l’une des phases critiques de la transaction. Quand un acheteur vous fait une offre, il y a de bonnes chances pour qu’il vous propose un prix inférieur à celui que vous demandez – rien de plus normal, vous feriez exactement la même chose à sa place. Toute la question est de savoir jusqu’où vous êtes prêt à aller dans la négociation. Et, pour cela, vous devez vous appuyer sur des éléments tangibles, comme la valeur de votre bien immobilier en Guadeloupe ou vos délais de vente. Voici quelques conseils à appliquer sans modération pour vous en tirer avec les honneurs.

Estimez la valeur de votre bien immobilier en Guadeloupe au plus juste

Pour bien négocier, encore faut-il savoir ce que vous êtes en droit d’attendre d’une offre d’achat. Si votre interlocuteur vous propose un prix très en deçà de celui que vous avez affiché, vous devez être sûr que votre prix de vente est cohérent par rapport au marché – et qu’il est légitime de ne pas trop le baisser.

Dans ce but, vous devez avoir estimé au plus juste la valeur de votre bien immobilier en Guadeloupe. À ce titre, les prix au mètre carré ne suffisent pas : il faut prendre en compte tout un tas de critères d’évaluation qui vont de l’emplacement du logement jusqu’à ses spécificités, en passant par sa taille et ses prestations. Cela vous permet de fixer un prix raisonnable au regard du marché (et des autres biens similaires en vente au même moment. Et de négocier plus efficacement : si la valeur de votre bien immobilier en Guadeloupe est cohérente par rapport à votre prix, vous savez que vous êtes dans votre bon droit.

Établissez votre marge de négociation dès le départ

Ce conseil découle directement du précédent : une fois que vous connaissez la valeur de votre bien immobilier en Guadeloupe et que vous avez fixé votre prix de vente, vous êtes en mesure d’établir une marge de négociation. Mettons que votre maison vaut 200 000 euros – c’est sa valeur de marché. Vous en demandez 250 000 euros. Vous savez ainsi que vous disposez d’une importante marge de négociation, car votre prix de base est plus élevé que la valeur vénale du bien.

Autre paramètre à prendre en compte pour évaluer votre marge : les délais que vous vous êtes fixés pour vendre. Un vendeur pressé est susceptible de négocier son prix à la baisse afin de conclure sa transaction au plus vite, tandis qu’un vendeur qui a tout son temps peut camper sur ses positions en attendant qu’un acheteur consente à lui verser le montant demandé.

Anticipez les arguments de votre acheteur

Quand votre acheteur vous fait une offre inférieure à votre prix de vente, il s’appuie sur des arguments qui lui semblent imparables. L’idée, c’est d’anticiper cette phase en identifier à l’avance quels pourraient être les arguments de votre acheteur, et ainsi mieux y répondre.

Par exemple :

  • « Votre prix est trop élevé par rapport au marché. » Faux : vous avez fixé votre prix de vente en accord avec la valeur de votre bien immobilier en Guadeloupe, et vous avez même un avis de valeur professionnel sous la main pour le prouver. Votre prix est le bon, point.
  • « Il y a quand même de gros travaux à prévoir, ça va me coûter cher. » Si c’est vrai, il est juste de baisser le prix en guise de compensation. Si c’est exagéré, vous pouvez toujours arguer du contraire. Par ailleurs, rien ne vous empêche d’anticiper en effectuant quelques rénovations avant la mise en vente.
  • « Le quartier manque de dynamisme. » De fait, l’emplacement est l’un des critères les plus importants au moment de choisir un logement. À vous de faire le point en amont pour valoriser votre quartier avec des éléments concrets (commodités, infrastructures, projets d’aménagement, proximité de l’océan, etc.).

valeur bien immobilier en Guadeloupe

Confiez votre négociation à un professionnel

Parce que cette phase de négociation est délicate et déterminante à la fois, vous ne pouvez pas vous rater. Raison de plus de confier cette tâche à un professionnel expérimenté.

Votre agent immobilier pourra prendre en charge la négociation (ce qui vous fera gagner du temps et de l’énergie), vous conseiller quant à votre marge d’acceptation, et vous fournir une estimation basée sur des critères objectifs (de quoi vous reposer sur une valeur de bien immobilier en Guadeloupe très précise). De plus, un acheteur se montrera toujours plus prudent pour négocier avec un professionnel : c’est l’effet « Il sait de quoi il parle ».

Alors, prêt à négocier sec ?

Avatar

Native de MARIE-GALANTE, la plus belle dépendance de la GUADELOUPE, jumelée à Belle-île-en- Mer, j’ai grandi dans la région de la Grande Galette. Depuis 1993, je sillonne les routes de la Guadeloupe pour offrir mes services dans le domaine de l’investissement locatif. J’ai intégré le Réseau de Mandataires CLASSIMMOS en 2013. Ma connaissance du terrain permet d’apporter des réponses concrètes aux besoins des vendeurs et aux attentes des acquéreurs.
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.