Quelles questions poser à vos visiteurs pour mieux les connaître ?

Comment se déroule une visite de bien immobilier en Guadeloupe ? C’est simple : vous explorez votre logement en vente avec vos acheteurs potentiels et vous répondez aux mille et une questions qu’ils vous posent, sur tous les sujets possibles et imaginables – en lien avec la propriété, bien sûr ! Alors, tant qu’à faire, autant en profiter pour poser, vous aussi, toutes les questions pertinentes, afin de mieux connaître vos visiteurs et de jauger d’emblée la nature de leur projet et leurs capacités financières. Pour vous aider, nous avons listé plusieurs questions essentielles à poser à vos visiteurs à cette occasion.

Quelle est la nature de votre projet ?

Pour pouvoir lier le projet de l’acheteur au vôtre, il faut d’abord en connaître les détails. Poser cette question lors d’une visite d’un bien immobilier en Guadeloupe est donc fondamental. Vous pouvez déterminer si l’acheteur sait ce qu’il veut. Est-ce qu’il compte se lancer dans un investissement locatif ? Est-ce qu’il est plutôt à la recherche de sa future résidence principale ? Cherche-t-il un appartement ou une maison ?

Êtes-vous propriétaire ou locataire de votre bien actuel ?

Cette question peut sembler futile, mais se renseigner sur ce point durant une visite d’un bien immobilier en Guadeloupe est pourtant essentiel. Cela peut avoir un impact sur votre vente, en particulier par un allongement des délais de transaction. Car un propriétaire doit trouver un acquéreur avant de pouvoir acheter (sauf s’il opte pour un crédit relais). Un locataire, quant à lui, peut quitter son logement à tout moment à condition d’avoir donné son préavis.

Vous êtes-vous fixé un délai pour trouver un logement ?

Si vous découvrez durant une visite d’un bien immobilier en Guadeloupe que l’acheteur a hâte de conclure l’achat, c’est que :

  • ce dernier prendra sa décision après quelques visites faute de temps, ou que
  • l’acheteur ne pourra pas négocier le prix car il ne dispose pas de la marge nécessaire.

Ce qui pourrait donc vous être favorable !

Est-ce votre première visite de bien immobilier en Guadeloupe ?

Si vos visiteurs ont déjà visité d’autres logements avant le vôtre, profitez de cette visite d’un bien immobilier en Guadeloupe pour les pousser à la comparaison. Demandez-leur des détails  sur les biens qu’ils ont visités. Vous pouvez ainsi modifier la présentation de votre logement à vendre en vous inspirant de ces retours d’expérience, surtout si vous avez du mal à faire aboutir votre transaction. Et pourquoi pas faire les changements indispensables pour booster votre cession.

Devez-vous souscrire un prêt immobilier pour acheter ?

Pour financer l’achat d’un logement, les acheteurs ont le choix entre payer au comptant, utiliser le fruit d’une vente ou souscrire un prêt immobilier. Mais le crédit reste le plus prisé et un refus de la part de la banque annule automatiquement la vente. C’est pourquoi avoir cette information durant une visite d’un bien immobilier en Guadeloupe est indispensable pour préparer la suite des événements.

Quel est votre budget d’achat ?

Un acheteur prêt à acheter et à faire une offre doit absolument connaître son budget d’achat. Si le visiteur n’est pas en mesure de vous donner son budget d’acquisition précis durant une visite d’un bien immobilier en Guadeloupe, c’est que ce dernier n’est pas encore prêt à acheter.

Avez-vous déjà trouvé un acquéreur pour votre bien actuel ?

Si votre visiteur compte financer son achat grâce au fruit de sa propre vente, prêtez-y attention ! Assurez-vous qu’il ait déjà trouvé un acquéreur pour son bien actuel ou que la transaction en soit déjà arrivée aux dernières étapes. Pensez à vous renseigner sur ce point durant la visite d’un bien immobilier en Guadeloupe. Priorisez l’acheteur qui peut vous fournir un compromis de vente déjà signé avec son propre acquéreur pour éviter de faire traîner votre transaction.

Avatar

Native de MARIE-GALANTE, la plus belle dépendance de la GUADELOUPE, jumelée à Belle-île-en- Mer, j’ai grandi dans la région de la Grande Galette. Depuis 1993, je sillonne les routes de la Guadeloupe pour offrir mes services dans le domaine de l’investissement locatif. J’ai intégré le Réseau de Mandataires CLASSIMMOS en 2013. Ma connaissance du terrain permet d’apporter des réponses concrètes aux besoins des vendeurs et aux attentes des acquéreurs.
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.